« Il ne s’agit pas d’abandonner l’enfant à lui-même pour qu’il fasse ce qu’il veut mais de lui préparer un milieu où il puisse agir librement »

- Maria Montessori -

Montessori

Historique du mouvement Montessori

  • Maria MONTESSORI (1870-1952), première femme médecin en Italie, a élaboré, il y a plus de 100 ans, une pédagogie spécifique qui vise à développer, notamment, l’autonomie de l’enfant : « Apprends-moi à faire tout seul ! ».
  • La première école Montessori ouvre en Italie en 1901… et il y en a plus de 20 000 au monde aujourd’hui, dont 180 en France.
  • Au niveau mondial, le mouvement Montessori s’organise via l’AMI (Association Montessori Internationale), qui regroupe dans chaque pays des antennes nationales, dont l’AMF, en France (Association Montessori France).
  • La pédagogie Montessori repose sur un certain nombre de concepts scientifiques et théoriques, mis en pratique au sein de crèches, d’écoles maternelles et primaires, et sur un matériel pédagogique scientifiquement normé, conforme aux normes européennes de qualité et d’environnement.

La pédagogie Montessori rend l’enfant acteur de ses apprentissages. Dans une classe Montessori chaque enfant s’adonne à des activités différentes.

Ils vont, viennent, se déplacent, s’installent, travaillent, rangent, nettoient si besoin, remettent en place… On les voit éviter de marcher sur le tapis d’un camarade, veiller à ne pas se bousculer avec les plateaux, éviter de faire du bruit, coopérer. Un enfant plus âgé peut aider un plus jeune dans la réalisation de son travail et tous deux réfléchissent à voix basse.

La liberté dans une classe Montessori permet à chaque enfant de déterminer sa progression. Il ne travaille pas pour une motivation extérieure ou une finalité immédiate. Il est un explorateur insatiable mû par le désir de se construire et d’évoluer. Il porte en lui les germes de son propre développement.

Ce cadre permet le développement de la liberté et de la responsabilité. Les enfants peuvent alors donner le meilleur d’eux-mêmes

Bilingue

Pilier de sa pédagogie, le bilinguisme français-anglais est au cœur du projet de l’École Mae C.JEMISON. Il s’agit de la capacité à s’exprimer, en français comme en anglais, à l’oral comme à l’écrit, avec la même précision, la même finesse. Il implique un apprentissage précoce et une véritable immersion culturelle. L’école est un établissement bilingue où une part importante des enfants est de langue maternelle anglaise ou française.

Combien d’entre nous ont dû refuser une opportunité professionnelle parce que leur maitrise de l’anglais n’était assez fluide ? Cette réalité est une constante partagée par de nombreux français. Notre volonté est donc d’y pallier en proposant une immersion complète dès 3 ans. De quoi mobiliser l’ère linguistique du cerveau mais aussi accueillir avec joie, des enfants expatriés et s’ouvrir à d’autres cultures.

Dans nos écoles, l’anglais n’est pas un atelier, mais se présente sous forme d’immersion totale. Les enfants bénéficient d’un environnement bilingue avec 2 journées par semaine en français, et 2 journées en anglais.

L’enjeu est donc de poursuivre les apprentissages montessoriens en anglais, en y ajoutant une dimension culturelle.

 
Le Cambridge English Qualifications : Pour les élèves avec un niveau avancé et pour tous les élèves qui le souhaitent en fonction de leur progrès, sont présenter aux Cambridge English Qualifications : il s’agit d’une série de 3 examens amusants et progressifs qui sont à l’anglais. Tous les enfants reçoivent un certificat, quels que soient leurs résultats. Il n’y a pas d’échec ni de notes. L’objectif est de leur permettre de gagner en confiance, de prendre une part active à leur apprentissage et d’être fiers de leurs progrès.

Communauté infantile

2.5 - 3 ans

La place unique accordée à la communauté enfantines

La communauté enfantine est un endroit unique dans lequel des enfants de 2 à 3.5 ans peuvent développer leur intellect, leur mouvement et leur langage.

Sous la surveillance d’une éducatrice Anglophone et d’une assistante Bilingue, les enfants développent leur confiance en eux en travaillant individuellement à leur propre rythme avec du matériel spécifique qui encourage la créativité, la logique et le sens des responsabilités.

La classe internationale Venus, est une classe pratiquant la pédagogie Montessori en immersion dans les deux langues « Français et Anglais ». L’apprentissage de l’anglais est favorisé grâce à diverses méthodes afin de convenir à tous les enfants.
les enfants acquièrent plus facilement l’anglais comme une langue naturelle avec une prononciation équivalente à celle des natifs.
En effet entre l’âge de 2ans et demi et de 3ans et demi, le développement cognitif et moteur du langage est encore en plein essor. Cela permet à l’enfant de former aisément de nouveaux sons, même inexistants dans sa langue maternelle.

8h30 – 9h00 : Dès la rentrée du matin, l’éducatrice référente accueille les enfants et les accompagne jusqu’à la classe en établissant un dialogue confiant afin de commencer l’apprentissage utilement et en douceur.

9h00-9h30 : Une fois les enfants en classe, les premières activités s’installent : jeux, dessins ... etc. Puis, ils sont invités à ranger la classe et se mettre sur le tapis-cercle pour le cercle d’amitié. Ce dernier est un moment pendant lequel les enfants et l’éducatrice échangent sur leur quotidien et leurs sentiments. Ce cercle est également utilisé pour l’apprentissage de l’anglais, comme langue étrangère, avec la méthodologie Jazz chant. Les enfants apprennent des phrases simples, complètes et pratiques, tout en chantant, Cela leur permet de mieux retenir les phrases et de se familiariser avec la prononciation et les sons de cette nouvelle langue.

 

9h30 -10h30 :  Le matin est principalement consacré à la présentation et la manipulation des activités Montessori. Les enfants peuvent choisir les activités en toute autonomie.

 

10h30-11h30 : Récréation/ sortie au parc

11h30-12h30 : les enfants se préparent, se lavent les mains et se mettent à table pour le déjeuner. Ils participent également à la mise en place des plateaux et des couvercles. Lorsque le repas est terminé, ils aident lors du rangement et du nettoyage de la salle.

12h30h -14h30 : Après un bref passage aux toilettes afin qu'ils puissent se rafraîchir le visage et les mains, les plus petits s'emparent de leur tétine et de leur couche pour une sieste bien méritée de deux bonnes heures).

14h30 -16h00 : À leur réveil, les enfants participent au rangement de leur lit et à l'installation des activités de l'après-midi. Ils retrouveront dans ces activités l'apprentissage et le développement du langage ou des ateliers en français tel que l'art plastique, la culture, les sciences et la pâtisserie

 

16h00-16h30

Arrivée des parents

MATERNELLES

Des classes Multi âges

Nous avons fait le choix dans notre école de composer les classes de maternelle confondant les trois niveaux : petite, moyenne et grande section. 

Cette configuration est bénéfique sur plusieurs aspects. En effet, la progression  se réalise sur trois ans, ce qui permet à chaque enfant d’avancer à son propre rythme. Il n’y a donc pas de notion d’avance ou de retard, les enfants évoluent donc avec confiance dans les apprentissages.

Le mélange des âges permet aux plus grands de consolider leurs connaissances et aux plus jeunes d’être stimulés par les activités des plus âgés. Cela favorise la sociabilité, l’entraide, le respect et les échanges.

Ainsi, les enfants expérimentent une véritable vie sociale qui les prépare à celle de demain. Ils explorent  déjà ainsi une dynamique communautaire de partage et de collaboration.

Chacune de nos classes propose aux enfants un environnement méticuleusement préparé. Puisque l’enfant « absorbe » les impressions données par son environnement, il est important de lui offrir un milieu riche d’expériences, un milieu pensé et mis en place par l’éducateur avec des finalités précises.

En effet, l’enfant se sert de l’environnement pour se construire et parfaire ses découvertes et connaissances. Il s’agit donc de préparer un milieu où il pourra être indépendant et autonome. Ce lieu doit lui permettre d’être actif pour prendre conscience de ses potentialités. Il doit donc être sécurisant, simple, ordonné et esthétique :

  • Le mobilier est adapté à sa taille et à sa force. L'enfant doit pouvoir soulever et déplacer les chaises, tables et objets.Le matériel pédagogique est à sa portée, présenté sur de petits plateaux rangés sur les étagères par catégorie de matériel. De petits tapis sont mis à sa disposition pour qu’il puisse s’installer à même le sol en délimitant toutefois son espace de travail.
  • L’ambiance doit être aussi belle que possible. Elle est décorée de plantes vertes. On y trouve quelquefois des animaux (tortues, hamsters, etc.). L’idée est une observation du monde végétal et animal avec la responsabilité pour l’enfant d’en prendre soin.
  • Dans un lieu spécifique, le matériel nécessaire à l’entretien de l’ambiance, ou aux besoins de l’enfant, est à sa disposition (éponges, bassines, balai, mouchoirs, etc.). Il est adapté à sa morphologie.
  • L’ambiance doit être ordonnée et stimulante afin de donner des repères stables à l’enfant. Sur les étagères,les activités pédagogiques  sont placées dans un ordre déterminé ; du plus simple au plus complexe dans le sens des présentations. Cet organisation permet à l’enfant de saisir où il est en est dans ses apprentissages et lui donne la possibilité de choisir car il sait s’y retrouver parmi les centaines d’activités proposées. Les exercices sont répartis dans des espaces dédiés à des activités distinctes : les étagères de vie pratique,  d’activités sensorielles, de mathématiques, de langage et de culture.

Dans cette ambiance préparée avec soins, l’enfant prend des repères et a le sentiment de maîtriser son milieu. L’ordre favorise une forme de sécurité et contribue ainsi à la construction de son ordre intérieur.

Cette préparation de l'ambiance par le choix du matériel, mais aussi un environnement adapté et raffiné, sont essentiels.

  • Le cercle

Chaque journée de l’enfant débute et se termine  par un regroupement de l’ensemble de la classe au « cercle ». Les enfants et les éducatrices sont assis au sol et forment un cercle afin de favoriser les échanges.

Le rassemblement en début de journée permet à chacun de se dire bonjour, d’aborder la date, la météo, d’échanger  et de chanter tous ensemble.

En fin de journée, le rassemblement permet de clôturer la journée. Chaque enfant s’exprime sur la journée vécue en mentionnant ce qu’il a particulièrement aimé ou si un évènement  l’a au contraire perturbé. L’enfant peut alors exprimer ses ressentis, ses émotions et l’ensemble de la classe est mobilisé pour trouver des solutions.

Ce rituel est un moment de partage et de convivialité. Les enfants apprennent alors à vivre en collectivité, à écouter les autres, à prendre la parole,  à attendre son tour.

Ce rassemblement permet aux enfants de créer du lien entre eux et développe le sentiment d’appartenance à un groupe.

  • Les activités autonomes

Tout au long de la journée, les enfants évoluant dans un environnement adapté et préparé, ils sont alors libres d’aller choisir seul leurs activités.

Les activités sont réparties dans des espaces dédiés à des domaines distincts : les étagères de vie pratique, de vie sensorielle, de mathématiques, de langage et de culture.

Chaque activité est présentée individuellement à l’enfant de façon structurée : avec un début, des étapes bien marquée et une fin. L’activité commence et se termine à l’étagère, ce qui signifie que lors de la première présentation, l’éducateur accompagne toujours l’enfant du début à la fin de l’activité pour s’assurer qu’il sache où le replacer.

Une fois l’activité présentée, l’enfant aura alors la possibilité de la choisir et de la pratiquer aussi longtemps qu’il le souhaite afin de satisfaire son besoin d’apprendre.

En effet, la liberté du choix du matériel est limitée par une seule restriction, il faut que l’éducatrice lui ait présenté au préalable pour avoir le droit de la prendre. Une présentation est nécessaire pour en faire bon usage.

Vie pratique :

Les activités de vie pratique sont liées à la vie quotidienne de l’enfant et sont les premières activités proposées à l’enfant.

En pratiquant ces activités, l’enfant construit un sentiment d’appartenance à son milieu. Il est mis en situation avec des objets réels. Cela développe en lui l’estime de soi et la confiance en soi. Il peut tâtonner, s’entraîner. Ces activités ordonnées permettent à l’enfant de coordonner ses mouvements avec le raffinement de la motricité globale et la motricité fine. Il développe ainsi ses fonctions exécutives. En contrôlant ses gestes, l’enfant apprend à se contrôler lui-même, à structurer sa pensée comme il structure son activité. Les premiers exercices sont simples, les exercices plus complexes regroupent plusieurs actions. Ces exercices structurent la capacité d’organisation et de concentration longue de l’enfant.

Vie sensorielle

La manipulation du matériel sensoriel permet le passage de l’expérience sensorielle à sa conceptualisation (du concret à l’abstrait). Le matériel invite l’enfant à observer, comparer, organiser, juger, déduire. Il engage autant la tête que les mains. L’enfant raisonne en posant des hypothèses et en faisant des déductions. Ce matériel favorise le développement de l’intelligence qui se fait en grande partie grâce à la mise en mots des sensations.

Les mathématiques :

Le matériel de mathématiques est sensoriel. Sa manipulation développe un esprit capable d’analyse, de synthèse et d’abstraction. Ce matériel développe chez l’enfant la faculté de mise en relation d’ordre, c’est-à-dire la capacité de distinguer, préciser, comparer, organiser et généraliser. Le matériel de mathématiques permet de compter mais aussi de vivre une expérience concrète de grands principes mathématiques comme les quatre opérations.

Le langage :

La période sensible du langage débute avant même la naissance de l’enfant et l’explosion du langage survient souvent vers l’âge de 2 ans.

Le matériel de langage comporte des livres, des histoires séquentielles, des photos ou des images à décrire. Il y a aussi le jeu des sons que l’on appelle « mon petit œil voit » qui invite l’enfant à trouver des mots qui commencent par tel ou tel son ou des mots qui contiennent ou finissent par un son. Lorsque l’enfant jongle bien avec les sons, on lui présente les lettres rugueuses. La manipulation des lettres rugueuses permet d’apprendre le son et la forme des lettres simultanément et ce indépendamment du nom des lettres qui peut desservir la lecture.

Les lettres rugueuses permettent d’aborder les lettres dans une expérience complète associant la vue, le toucher et l’ouïe : l’enfant voit, trace et prononce le son de la lettre en même temps, ce qui lui permet d’associer la forme, le mouvement et le son de chaque symbole. Tracer une lettre rugueuse favorise l’approche kinesthésique de l’écriture. C’est une appréhension de la lettre par le mouvement qui permet à son tracé de s’imprimer chez l’enfant. On commence par lire des sons phonétiques tels que col, bol, sac etc…

Ecrire, c’est connaître un mot que l’on décompose en sons ; lire, c’est connaître des sons que l’on compose en mots.

Ecrire, c’est créer, c’est transcrire sa pensée. Lire, c’est entrer dans la pensée d’un autre, c’est aller à la rencontre de l’autre.

La culture

Le but général des sciences, est de faire découvrir à l’enfant le monde dans lequel il vit, de lui donner la possibilité d’explorer ce monde et de s’y situer. On part toujours du concret pour aller au concept, en partant d’une expérience. On va du connu vers l’inconnu et du global vers les détails.

Le but de la biologie, est de permettre aux enfants de connaître et de respecter l’univers dans lequel ils grandissent. Elle aide les enfants à se situer dans le monde et dans leur environnement proche.

La classe doit offrir à l’enfant des opportunités de réaliser des expériences scientifiques, de se confronter à la réalité et de la regarder avec attention, consciemment et quotidiennement. La classe doit comporter des éléments vivants tels que des animaux et/ou des plantes. L’enfant s’interroge alors sur leur mode de vie : comment vivent les lapins ? Combien de temps vit une tulipe ?  Il se pose des questions et s’occupe de soigner cet environnement vivant en en  prenant soin. Cela lui permet de constater que les choses se modifient avec le temps (les saisons, les cycles de vie d’un animal qui se transforme). Le vocabulaire est donné à l’enfant une fois qu’il a bien observé et manipuler l’objet de l’étude.

Le but général de la géographie et de l’histoire est de permettre à l’enfant de découvrir d’autre culture.

La pédagogie Montessori est une pédagogie pour la paix. Or, nous sommes convaincus que pour faire naitre l’empathie et la tolérance, il est essentiel de passer par la connaissance de l’autre. Les enfants accèdent ainsi à la diversité culturelle en acte. Ils prennent plaisir à s’immerger dans la multiplicité des cultures et parviennent ainsi à s’ancrer dans un univers mondialisé.

 

Le libre choix des activités :

Il est important que l’enfant puisse choisir l’activité sur laquelle il souhaite travailler. En effet, l’esprit absorbant de l’enfant est guidé par des instincts  que Maria Montessori appelle des « périodes sensibles ». L’activité que l’enfant choisi répond alors à « la période sensible » qu’il traverse et son choix est fait en fonction de ce dont il a besoin d’apprendre.

Ce choix intrinsèque permet à l’enfant de se concentrer avec attention et d’apprendre naturellement, avec plaisir et sans effort. De plus, l’enfant dont les besoin de découvertes sont satisfaits est un enfant comblé, enthousiaste, naturellement motivé pour explorer, tester et expérimenter.

L’autocorrection du matériel :

Le matériel Montessori offre à l’enfant la possibilité d’avoir son propre contrôle de l’erreur permettant ainsi à l’enfant de s’autoévaluer et de se corriger par lui-même. L’enfant se rend compte de façon concrète s’il s’est trompé et peut se rectifier.

Sport

Le sport a lieu deux fois par semaine, une fois à l'intérieur et une fois à l'extérieur, sur la base d'activités bien établies et d'un programme visant à assurer le bon développement physique des enfants.

Les jeunes enfants bougent constamment et ont besoin de mouvement pour apprendre. Les environnements Montessori sont préparés pour permettre aux enfants la liberté de mouvement tandis que, dans le même temps, les activités sont conçues pour permettre aux enfants de développer le contrôle de leurs mouvements physiques. Le jeu libre quotidien à l'extérieur élargit les possibilités d'activité physique régulière.

L’éducatrice guide individuellement chaque enfant dans son développement et ses apprentissages. Au quotidien, elle observe l’enfant afin d’identifier les périodes sensibles qu’il traverse pour pouvoir lui proposer des activités qui répondent à ses besoins. Le suivi de l’enfant est réalisé chaque jour par l’éducatrice et retranscrit sur le carnet de suivi de l’enfant.

Chaque trimestre un rendez-vous est proposé aux parents afin de  rendre compte de l’évolution de leur enfant et de faire le point sur ses apprentissages.

Le Socle commun de l’Education nationale est bien sûr respecté ce qui permet à notre école de pouvoir transmettre à l’enfant une base commune de savoirs et de compétences de fin de cycle 1 tout en donnant envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité. Aussi nous veillons donc au respect des domaines d’apprentissage du Langage dans toutes ses dimensions, de l’Activité physique, des Activités artistiques, de la Construction des premiers outils pour structurer sa pensée et de l’Exploration du monde.

 Cependant en mettant la pédagogie Montessori au service des attendus et objectifs de fin de cycle 1 nous laissons la liberté à l’enfant de dépasser ce Socle commun afin qu’il puisse exploiter tout son potentiel car ce choix pédagogique s'appuie sur un principe fondamental : tous les enfants sont capables d'apprendre et de progresser. En manifestant sa confiance à l'égard de chaque enfant, notre école maternelle l'engage à avoir confiance dans son propre pouvoir d'agir et de penser, dans sa capacité à apprendre et réussir sa scolarité et au­delà.

ELEMENTAIRES

Un enseignement Bilingue

La classe de primaire s’articule autour d’un enseignement en français et en anglais.

Les deux enseignantes travaillent en collaboration afin d’assurer la continuité et la cohérence des savoirs transmis. La mission première est de permettre aux enfants d’acquérir une maîtrise sûre des savoirs fondamentaux afin de leur permettre de poursuivre un cursus scolaire enrichissant et de s’insérer au mieux dans la société. Le contenu annuel de ces savoirs est fixé par le socle commun des connaissances et des compétences et vérifié par des inspections de l’inspection académique. Afin de permettre aux enfants de retourner facilement dans l’enseignement public, nous nous appuyons sur les programmes de l’Education Nationale.

Notre approche est guidée par plusieurs axes : transmettre les enseignements fondamentaux et une solide culture générale, s’adapter aux besoins de chaque enfant et l’accompagner vers l’autonomie. Notre projet éducatif donne la priorité à la maîtrise des savoirs fondamentaux, (Lire, Ecrire, Compter, Calculer). Par ailleurs, l’emploi du temps donne également une place importante à l’étude de la Culture (Histoire, Géographie, Sciences) mais aussi des Arts Plastiques, de la Musique et du Sport. Ces matières sont essentielles car elles permettent à l’enfant de nourrir sa réflexion et de s’intégrer pleinement dans le monde qui l’entoure en vue d’interagir avec autrui.

L’école Mae C. Jemison porte dans son identité l’esprit de la méthode Montessori. L’apprentissage passe donc toujours à travers des activités concrètes et pratiques dans tous les domaines de la grammaire à la géographie en passant par les mathématiques. En continuité du travail fait dans les ambiances de maternelles, les enfants retrouveront une initiation aux savoirs par le biais d’un matériel riche et varié. L’enfant sera donc au fur et à mesure introduit aux différentes activités qu’il pourra ensuite utiliser tout au long de l’année de manière autonome afin de devenir acteur de son propos développement.

 

La classe mixte CP-CE permettra également à l’élève d’avancer à son rythme naturellement sans être bousculé par les barrières de niveau, comme il est d’usage dans les écoles Montessori. Méthode explicite : Etude la langue Pour accompagner cet apprentissage, nous avons fait le choix des manuels de la maison d’édition : La Librairie des écoles. Ce choix a été motivé pour deux raisons. Ces manuels ont d’abord été édités en parallèle de manuels de la méthode Montessori, ce qui nous permettra de travailler par écrit en restant dans la même ligne pédagogique que le travail fait en classe. Ensuite, la méthode explicite utilisée dans l’étude de la lecture et de la langue signifie que l’enfant devient acteur dans la compréhension de la leçon et est appelé à verbaliser chaque étape de l’apprentissage afin de devenir autonome dans son application.

La méthode Singapour est une synthèse des meilleurs outils conçus pour l’initiation aux mathématiques et à la géométrie qui a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays. L’enfant découvre chaque nouvelle notion par une expérience pratique avec le matériel prévu à cet effet ou bien à travers son environnement quotidien. L’enfant passe ensuite par l’étape du dessin afin d’apprendre à visualiser ce qu’il a pu observer. Dans un troisième temps, on introduit les langages mathématiques qui correspond à ce moment-là à une expérience concrète dans l’imaginaire de l’enfant.

1/ Dans la continuité du travail effectué en classe de maternelle, l’apprentissage de la langue anglaise se fait à travers une immersion totale de l’enfant dans la langue. Nous utilisons Jolly Phonics, une méthode d’apprentissage multi-sensorielle basée sur la phonétique et le son des lettres, qui permet une acquisition fluide de la lecture et de l’écriture.

Dès le début de l’année, les enfants se familiarisent avec l’environnement et la vie de la classe afin que toutes les phrases qui rythment la vie quotidienne, ainsi que les échanges basiques entre élèves puissent se faire en anglais. Dans un environnement sain et bienveillant, l’éducatrice encourage constamment les échanges et les conversations en anglais afin de dédramatiser le fait de s’approprier et de s’exprimer dans une langue étrangère.

Les enfants anglophones qui possèdent déjà une bonne maîtrise de la langue se retrouvent sur des activités en commun (conversations thématiques, jeux, lectures, écoute et reconstitution de narration) et deviennent des acteurs stimulants pour leurs camarades.

Au CP, l’accent est mis sur l’oral dans un esprit ludique qui permet à l’enfant de s’emparer immédiatement des notions abordées en classe. Il s’agit de familiariser l’enfant à des notions de la vie quotidienne et de lui fournir les outils nécessaires pour s’exprimer avec ses pairs sur des sujets qui le concernent directement. Dès le CE, la grammaire est abordée et le travail à l’écrit prend davantage d’importance. L’enfant apprend à exprimer ses opinions, à décrire des situations et participe à des conversations en groupe.

Au cours de l’année, les enfants qui le souhaitent sont encouragés et accompagnés pour passer le Cambridge English Exam afin de valider leurs acquis.

Enfin, dans un esprit d’ouverture sur le monde anglophone, les enfants seront mis en contact avec des correspondants qui ont un âge et un niveau de langue similaire au leur.

 

2/ Dans le cadre de cette immersion linguistique, nous effectuons des croisements entre les enseignements, par exemple une partie du programme de culture est enseignée exclusivement en anglais. Dans l’esprit de la pédagogie Montessori, les notions abordées sont complétées par des activités annexes (manipulation, mises en situation, cartes de nomenclature) qui restent à disposition de l’enfant au cours de la période.

Afin de respecter le socle commun des connaissances et des compétences tel qu’il est décrit par l’éducation nationale, une large place est donnée aux Arts et au Sport. Ces deux matières sont enseignées en anglais. Parce qu’il s’agit d’un langage universel, l’enseignement des Arts en anglais permet une approche de la langue plus intuitive qui convient davantage à certains enfants. L’enfant débute sa découverte du patrimoine culturel occidental mais il rencontre également d’autres formes d’art pratiquées dans d’autres parties du monde. En arts plastiques, l’enfant est encouragé à exprimer ses émotions et à produire des travaux en faisant le choix des outils à sa disposition. La musique est l’occasion de transmettre des chants en anglais et de développer une sensibilité musicale. Enfin, nous avons la chance d’avoir un accès hebdomadaire au gymnase Alliance à Saint-Ouen. Hors les murs, ces séances représentent un moment privilégié où l’enfant s’épanouit à travers une pratique physique. Notre classe de primaire s’adresse à tous les enfants, qu’ils soient en difficulté et nécessitant un suivi plus approfondi, ou bien disposant de certaines facilités et ayant besoin d’être poussés plus particulièrement pour atteindre leur plein potentiel ; nous avons à cœur de nous adapter aux besoins spécifiques de chaque enfant. L’environnement multi-niveaux de notre classe, permet à l’enfant de suivre son propre rythme sans s’enfermer dans une progression classique de niveaux de classe. L’épanouissement personnel de l’enfant dans toutes ses dimensions (physique, émotionnel et intellectuel) est au cœur de notre pédagogie. Nous connaissons chaque enfant et nous l’aidons à mieux se connaître lui-même mais aussi, nous valorisons au quotidien les singularités de chacun. La relation famille-école est aussi un pilier de notre pédagogie. Les parents sont reçus régulièrement tout au long de l’année afin de leur permettre de suivre au mieux les progrès de leur enfant.

Au cours de l’année, la classe de primaire travaillera à l’élaboration d’un film. Au-delà de l’aspect ludique d’une telle entreprise, il s’agit de mener un projet transdisciplinaire qui servira de socle pédagogique pour donner du sens et un support tangible aux différentes compétences acquises par les élèves. À travers ce projet, les enseignements se croisent : arts visuels, arts vivants, production d’écrit, maîtrise de la langue orale, éducation à l’image, tri et discrimination des images. 

 

 Les enfants seront engagés dans chaque étape de la réalisation (du choix du sujet au montage en passant par la phase d’écriture, le repérage, la préparation du tournage, la prise d’image et son).  Derrière ou devant la caméra, chaque élève sera encouragé à trouver sa place afin de porter ensemble un projet collaboratif dans lequel la motivation est renforcée par une réalisation qui les valorise. 

 

Le film sera diffusé à la fin de l’année devant l’ensemble de l’école et des parents. Ce sera l’occasion pour les élèves de parler des différentes étapes du projet, de présenter leur travail et de recueillir à chaud les retours de leurs proches.

Ateliers

Le domaine de la culture en pédagogie Montessori est vaste et peut être enrichie à l’infini tant le potentiel d’exploration de l’enfant est riche et varié. Il s’agit donc d’éveiller en premier lieu mais surtout en second lieu de nourrir ce désir d’exploration et de découverte.

Sciences : À leur entrée à l’école maternelle, les enfants ont déjà des représentations qui leur permettent de prendre des repères dans leur vie quotidienne. Pour les aider à découvrir, organiser et comprendre le monde qui les entoure, nous proposons des activités qui amènent les enfants à observer, formuler des interrogations plus rationnelles, construire des relations entre les phénomènes observés, prévoir des conséquences, identifier des caractéristiques susceptibles d’être catégorisées. Les enfants commencent à comprendre ce qui distingue le vivant du non-vivant ; ils manipulent, fabriquent pour se familiariser avec les objets et la matière.

 

Ecologie : Les questions de la protection du vivant et de son environnement sont abordées dans le cadre d’une découverte de différents milieux, par une initiation concrète à une attitude responsable. L’exploration des milieux permet d’interroger les gestes du quotidien, de faire prendre conscience aux élèves d’interactions simples, de les initier à une attitude responsable (respect des lieux, de la vie, connaissance de l'impact de certains comportements sur l’environnement, etc.).

 

Architecture : Les montages et démontages dans le cadre des jeux de construction et de la réalisation de maquettes, la fabrication d'objets contribue à une première découverte du monde technique. L’architecture favorise également une première découverte de pays et de cultures pour ouvrir les enfants à la diversité du monde.

L’enfant en maternelle est un être relationnel dont les possibilités ne se développent qu’en réaction au milieu qui l’entoure et en action avec ce milieu. Il se construit et construit sa pensée en explorant, en cherchant, en découvrant. Par la créativité, ce pouvoir de créer du nouveau, l'enfant agit sur la réalité et la transforme. Cette créativité n'est pas seulement l'apanage de l'imagination, de la fantaisie et de la sensibilité, mais elle met en œuvre l'intelligence, la perception, l'invention.

Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques 

Objectifs concernant les productions plastiques et visuelles :

  • Dessiner : Pratiquer le dessin pour représenter ou illustrer, en étant fidèle au réel ou à un modèle, ou en inventant.
  • S’exercer au graphisme décoratif : Réaliser une composition personnelle en reproduisant des graphismes. Créer des graphismes nouveaux.
  • Réaliser des compositions plastiques, planes et en volume : Choisir différents outils, médiums, supports en fonction d’un projet ou d’une consigne et les utiliser en adaptant son geste

Réaliser des compositions plastiques, seul ou en petit groupe, en choisissant et combinant des matériaux, en réinvestissant des techniques et des procédés

 

Les productions plastiques et visuelles seront en lien avec les saisons mais également avec les thèmes abordés en classe.

Pour réaliser les compositions plastiques, les enfants pourront découvrir différents outils (pinceaux, pochoirs, spatules, éponges, rouleaux, crayons de couleurs, craies grasses, pastelles, fusains), différents médiums (gouaches, peinture acrylique,  le Gesso, les encres de chine, les pigments naturel) et différents supports (argile, bois, carton, papier, tissu).

Ces expériences s'accompagnent de l'acquisition d'un lexique approprié pour décrire les actions (foncer, éclaircir, épaissir, etc.) ou les effets produits (épais, opaque, transparent, etc).

Il s’agit également d’une opportunité pour l’enfant d’apprendre à exprimer ses émotions en mettant des mots sur leurs sentiments, leurs impressions et peu à peu, à exprimer leurs intentions et évoquer leurs réalisations comme celle des autres.

 L’ Atelier de musique est un programme conçu pour impliquer les enfants de 3 à 6 ans, afin qu'ils puissent  par la suite développer des capacités musicale tout en apprenant l’Anglais.

 Les matériaux sont conçus pour stimuler les jeunes esprits.  Les instruments sont soigneusement sélectionnés en fonction de leur âge.

Il inclus :

 

cloches, oeufs, tambours, cloches en bois résonnant, triangles et bâtons de rythme. Ils peuvent être créé en utilisant des blocs, des cuillères, des casseroles et des poêles, des pots de margarine vides et des canettes de coca.

Ils comprennent une grande variété de musique : gammes, rythmes, instruments et styles.

 

 Les instruments de musique fascinent les jeunes enfants. L’enfant devraient être encouragé à faire leur propre musique en expérimentant leur goût pour la musique avec différents instruments de musique.

La participation de l’enfant a la création de son propre instrument peut être très enrichissant.

 Les instruments peuvent également être créés en utilisant des blocs, des cuillères, des casseroles et des poêles, des pots de margarine vides et des canettes de coca.

 

 La musique va favoriser chez le jeune enfant l’apprentissage de la langue anglaise tout en s’amusant a travers ces ateliers musicale.

 Les enfants réagissent favorablement à une musique qui leur est familière de ce fait l’enfant va enrichir et développer le vocabulaire employé dans les chansons, de même il participera à l’invention de nouveaux couplets de part ses connaissances musicale et entreprendre des chants spontanés pendant qu'ils jouent d’un instrument.

 

De part cette atelier musicale L’enfants comprend que la musique est une forme d'expression créative.

 

 De part cette atelier nous allons:

  • Développer des compétences d'écoute critique.  Alors que les compétences d'écoute critiques sont essentielles pour la musique, les activités amusantes que nous proposons en cours de musique prépareront également votre enfant à devenir un meilleur auditeur en classe.
  • Activités de clavier amusantes pour aider à préparer nos élèves au futur clavier ou piano.
  • Nous introduisons les instruments de groupe et d'orchestre, et nous nous entraînons à identifier les sons qu'ils produisent.
  • Une instruction tonale et rythmique individualisée est incluse chaque semaine pour contester chaque enfant à son propre niveau.

A travers les activités physiques vécues à l’école, les enfants apprennent à mieux connaître et maîtriser leur corps. Ils comprennent qu’il leur appartient, qu’ils doivent en prendre soin pour se maintenir en forme et favoriser leur bien-être. Ils apprennent à identifier, désigner et nommer les différentes parties du corps. Cette éducation à la santé vise l’acquisition de premiers savoirs et savoir-faire relatifs à une hygiène de vie saine… »

OBJECTIF :

  • Connaître et mettre en œuvre quelques règles d'hygiène relatives à la propreté et d’une vie saine.
  • Respecter les règles d’hygiène après invitation, avec l’aide de l’adulte

 

  1. L’hygiene des mains 
  2. L’hygiene du corps : L’eau, quand ?
  3. L’hygiene du corps : Respirer l’air, Me protéger « Savoir dire non »
  4. L’hygiene du corps :Le corps : les dents, le système digestif
  5. L’hygiène du corps : le système digestif, le cerveau, les os
  6. Santé : Prendre soin de ce corps : nutrition, sommeil,

 

Les petites décisions que nous prenons chaque jour peuvent nous prévenir de certaines maladies. C’est pourquoi, il est important de connaitre les secrets qui permettent d’être en forme ! Si tu choisis de faire les bons choix au quotidien, tu seras heureux (se) et débordant (e) d’énergie.  Cela ne signifie pas que tu ne tomberas jamais malade. Nous vivons dans un monde de microbes et de bactéries, et parfois, même les personnes les plus prévenantes peuvent souffrir de maladies graves.  Cependant, les risques de tomber malade sont moins importants lorsque l’on mène une vie saine.

 

Toutes les séances sont en anglais

L’objectif des ateliers en toute petite section est de mettre l’enfant dans les meilleures conditions afin qu’il puisse s’exprimer, imaginer, créer et manipuler. J’encourage l’enfant à découvrir les matières ( la peinture, farine, tissus,..) tout en utilisant divers supports tels que les éponges, feutres pinceaux, ciseaux, leurs mains pour faire des impressions. La maîtrise du geste qui mène vers une maîtrise graphique et la gestion de l’espace et du temps. Expressions corporelles, comptines et chansons rythment les ateliers musicaux tout en manipulant des instruments (grelots, maracas,tambourin) pour la découverte musicale.

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience, comme détaillé dans notre politique de confidentialité. En continuant à utiliser ce site Web, vous consentez à l’utilisation de cookies.